Coronavirus: le ton monte entre les agents immobiliers et les notaires

Le président de la Fédération nationale de l’immobilier accuse la plupart des notaires de refuser d’authentifier des actes de vente.

«Quelle honte de faire passer ses intérêts pécuniaires avant l’intérêt général!» Dans une période de crise, la moindre polémique peut rapidement se retourner contre soi. Le président de la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) l’a appris à ses dépens. Mercredi, Jean-Marc Torrollion a adressé un courrier au ministre chargé du Logement Julien Denormandie.


Le dirigeant accuse la majorité des notaires de refuser d’authentifier les actes de ventes et ainsi de ralentir encore l’activité de sa profession. «Ce refus des notaires d’assumer le monopole qui leur a été confié aura des conséquences, bien sûr pour nos clients, mais aussi pour l’activité de certaines de nos agences, déplore Jean-Marc Torrollion. Ce sont généralement nos plus petites entreprises et donc les plus fragiles»

5 vues

    ©2019 by ER immobilier